Esprit es-tu là ?
projet de diplôme - juin 2015

Restitution de mon exploration sur les différentes façons de rendre vivantes des formes inertes.
Quelle est la distinction entre mouvement et geste ? Si un mouvement n’est qu’une réaction logique d’une force sur une autre alors qu’un geste suppose une décision, une intentionnalité, comment recréer ces impressions ? Quatre aspects du vivant que sont la respiration, la démarche, la danse puis enfin la transe sont explorés à l’aide de différents dispositifs techniques ( vibrations, zootrope, pompe à air…)
Clin d'oeil au cinéma, le dispositif fonctionne telle une séquence animée déployée dans l’espace. Les panneaux interviennent comme une incarnation du passage entre deux scènes, du montage. Changement d’échelle, zoom, cadrages particuliers simulés par la hauteur des plateaux, j’ai tenté de retrouver des codes de ce qui fait l’expérience cinématographique. Tout se joue sans manipulation, pour respecter cette idée d’objets autonomes. La présence assumée de la structure retenant le décors, est à l ‘image de toutes mes recherches: une analyse du rapport particulier entre spectacle et coulisses, entre l’effet et son explication.
Ce dispositif a été présenté en mars 2015 lors de la soutenance de mon projet de diplôme à L'ENSCI-Les Ateliers dirigé par Patrick de Glo de Besses.




photographie Émile Kirsch